Votre Mairie
>
Perspectives
>
Réseau des 4 Villes

> Réseau des 4 Villes

L’UNION FAIT LA FORCE

 

Avec le phénomène de métropolisation, quel avenir une ville comme la nôtre peut-elle envisager ? Pour Thierry Vinçon, Maire de Saint-Amand-Montrond et Président de la Communauté de Communes Cœur de France, « Il faut faire en sorte que ce cœur de France batte un peu plus ». Daniel Dugléry, Maire de Montluçon et Président et Président de la Communauté d’agglomération Montluçonnaise, constate que « nous sommes confrontés à un train de réforme que nous n’aurions pas souhaitées. Si en dehors des métropoles point de salut, qu’arrivera-t-il à nos territoires ? ».

 

Aussi, pour ne pas être relégué au dernier plan et continuer à se développer, il nous appartient de faire front. C’est la position adoptée par les quatre villes et agglomérations de Bourges, Châteauroux, Montluçon et Saint-Amand-Montrond, celle d’être acteur dans la nouvelle organisation des territoires. Un choix délibéré qui affiche un triple objectif de synergie, de mutualisation et de valorisation du potentiel humain, culturel et économique. Pascal Blanc, Maire de Bourges et Président de la Communauté d’agglomération Bourges Plus estime qu’« il nous faut aujourd’hui être inventifs afin de continuer nos investissements, pour développer nos emplois, nos entreprises et préserver durablement notre cadre de vie.  C’est là-dessus que nous sommes attendus  par  les habitants de nos territoires. C’est en innovant ensemble à l’échelle d’un territoire pertinent, que nous obtiendrons des résultats au service de nos concitoyens.  Ce que j’attends du travail collectif que nous engageons au sein de notre Réseau de Villes, c’est un partage de nos idées et de nos forces. Nous devons faire preuve d’audace et d’inventivité, nous devons oser, aller au-delà des vieilles frontières et des freins ancestraux ». C’est aussi la possibilité d’offrir de nouvelles perspectives en termes d’ingénierie et de partage de la connaissance mais également en termes de gestion et de mutualisation.

 

Forte de 230 000 habitants et de 500 000 en comptant les bassins de vie, regroupés dans 60 communes, l’alliance ainsi constituée atteint un seuil « métropolitain » et pourra travailler et agir de concert autour de cinq axes définis dans une charte qui engage les quatre Villes.

 

                                   Les 5 axes de la Charte :

            La mutualisation de moyens pour améliorer la recherche d’économie de fonctionnement surtout la mutualisation de la commande publique et d’opportunités de financement. En effet, pour Gil Avérous, Maire de Châteauroux et Président de Châteauroux Métropole, « au moment où le gouvernement a fait le choix d’étrangler les communes en réduisant fortement leurs ressources, nous, élus de terrains, faisons le choix de nous unir pour partager nos expériences, pour innover et pour faire profiter nos habitants de nos bonnes pratiques pour un service public au meilleur coût » ;

            Un engagement commun en faveur de la mobilité et du développement des liaisons TER entre les territoires signataires ;

            Le développement économique placé au cœur des projets avec une organisation commune de la promotion des zones d’activité, la mise en place d’une structure d’accueil d’entreprises, une offre foncière concertée et coordonnée, le développement de la prospection d’investisseurs en mutualisant les méthodes et les structures ;

            Une offre touristique groupée ;

            Une promotion de la diversité culturelle par la mise en valeur des Arts et du Patrimoine.

 

Visionner le film de la signature