Vivre à Saint-Amand-Montrond
>
Sport et Loisirs
>
Le géocaching

> Le géocaching

Technologie du 21ème siècle, la ville met en avant une nouvelle pratique et met en lumière son Patrimoine et son Territoire de façon innovante.


La destination devient attrayante et accueillante pour les géocacheurs qui organisent leurs itinéraires de vacances en fonction des caches. Les caches seront alimentées en guide touristiques, cartes postales de la ville, porte clefs,…, tout objet visant à faire la promotion de notre ville.


Création d’un géocoin à l’image de la ville. Les géocoins seront immatriculés ce qui nous permettra de les suivre sur le site Internet www.geocahing.com.
Gravés à l’image de la ville, ils voyageront un peu partout dans le monde grâce aux géocacheurs qui vont les découvrir et les recachés ensuite.

 

Qu'est-ce que le Géocaching ?

 

Le géocaching (ou geocaching en Anglais) est un loisir qui consiste à utiliser la technique du géopositionnement par satellite (GPS) pour rechercher ou dissimuler un contenant (appelé « cache » ou « géocache ») dans divers endroits à travers le monde. Une géocache typique est constituée d’un petit contenant étanche et résistant comprenant un registre des visites et un ou plusieurs « trésors », généralement des objets sans valeur. Plusieurs centaines de milliers de géocaches sont répertoriées dans 222 pays sur les différents sites web communautaires dédiés à ce loisir.

 

Les objectifs du Géocaching sont simples, découvrir un monument autrement. Le jeu permet de sortir et passer un bon moment.

Aucune participation financière n’est demandée.
L’intérêt touristique de cette discipline est essentiellement de découvrir un territoire. Grâce au géocaching, on peut découvrir un territoire et patrimoine de façon ludique et innovante.

 

A qui cela s'adresse ?

 

La plupart du temps, le Géocaching s’adresse à des personnes connaissant déjà le principe.
Cependant, il est tout à fait possible pour des débutants de s’initier au Géocaching. Le système est simple et facile, il faut juste être sensible aux nouvelles technologies (GPS piéton, smartphones) et aimer se balader en pleine nature.
Ce système permet de découvrir à la fois de manière ludique et originale notre patrimoine naturel.

 

 

Qu'est-ce qu'un Event ?

 

Un Event est une réunion entre Géocacheurs qu’ils soient novices ou aguerris. L’Event se prépare autour d’un thème, la recherche des caches se fait sur une période donnée. Il se déroule sur une demi-journée, une journée ou plus. Tous les géocacheurs que se soient pour les habitués ou pour les « Moldus » (dans le jargon du Géocaching, les moldus sont des non initiés qui découvrent cette discipline pour la première fois) se réunissent pour partager leurs impressions, des astuces et des bons moments.
Chaque Event permet de se créer des souvenirs et de découvrir un territoire et un patrimoine.


Pour plus d’information : www.berry-geocaching.com

 

Géocaching, le vocabulaire

 

• Traditionnelle :
Les coordonnées publiées dans la description de la cache indiquent l'emplacement du « trésor ». Reste aux participants à trouver le contenant pour en signer le registre des visites.


• Multiple (ou « multi-cache ») :
Les coordonnées publiées dans la description de la cache indiquent le point de départ de la piste menant au « trésor ». La piste est composée de plusieurs points de passage qui peuvent être autant de contenants à trouver pour connaître le point suivant ou d'indices à récolter sur un lieu précis permettant le calcul de l'étape suivante.


• Mystère ou casse-tête :
Les coordonnées de la cache ne sont pas publiées mais peuvent être obtenues en résolvant une énigme.


• Cache boîte aux lettres et boîte aux lettres hybride ou letterbox:
Une boite aux lettres factices dans laquelle on trouve en général des cartes postales à expédier au propriétaire de la cache.


• Rencontre ou Event:
Les géocacheurs se donnent une date et un lieu pour se rencontrer, discuter du géocaching et faire des caches à plusieurs.


• Méga-rencontre ou Méga-Event :
Rassemblement de plus de 500 géochercheurs.


• Cache virtuelle :
Point d'intérêt dont la désignation de « cache » est usurpée, puisqu'il s'agit en général d'un lieu à l'intérêt scientifique, historique ou culturel. Les marqueurs géodésiques du National Geodetic Survey américain ou les plaques ou monuments marquant un lieu historique sont des exemples de caches virtuelles.


• Cache webcam :
Autre exemple de « cache » qui n'en est pas vraiment une, puisqu'il s'agit ici de webcams publiques devant lesquelles les participants doivent se rendre afin de voir leur image capturée (la pratique nécessite généralement l'assistance d'un internaute complice qui doit capturer l'image du géo-chercheur sur le site de la webcam en question).


• Cache Wherigo :
Il s'agit d'un type de cache spécifique où le géocacheur est lui-même l'acteur de sa recherche de trésor. En effet les déplacements du joueur déclenchent des actions à effectuer prévues par le créateur de la cache. Il faut être équipé d'un GPS ou d'un smartphone spécifique pour charger la cartouche.


• Travel Bug ou Bête Voyageuse :
Certaines caches peuvent contenir un travel bug (en français « bête voyageuse »), généralement une figurine accompagnée d'une note de son propriétaire indiquant un objectif, par exemple une destination spécifique. Libre ensuite aux géochercheurs trouvant la cache de contribuer au progrès de la travel bug, qui possède souvent un identifiant spécifique permettant de suivre son progrès dès que le géochercheur le saisit sur un site communautaire participant.


• Geocoin ou Géomonnaie :
Un autre type d'objet populaire chez les géochercheurs est la « géomonnaie ». Certaines associations ou sociétés frappent des pièces sans valeur fiduciaire ou numismatique (« géopièces », appelées en anglais geocoins), ayant souvent un numéro de série unique, que leurs propriétaires incluent dans une cache et dont ils peuvent ensuite suivre le progrès dès qu'un autre géochercheur en saisit l'identifiant et les coordonnées sur un site Web associé.