Vivre à Saint-Amand-Montrond
>
Environnement
>
Les déchets

> Les déchets

La ville de Saint-Amand-Montrond adhère au SMIRTOM qui gère la collecte des ordures ménagères.

 

SMIRTOM Drevant

ZA - Avenue Gérard Morel
18 200 DREVANT
www.smirtom-stamandois.fr
Tél : 02 48 60 66 89 / Fax : 02 48 96 59 43

 

Horaires de la déchetterie :

 

Nouvelle décetterie

 

Route de Montluçon

 

> du Lundi au vendredi  de 9h30 à 11h50 et de 13h30 à 17h20

 

Les cartes pour accéder à la déchetterie sont  délivrées  au SMIRTOM de Drevant - ZA avenue Gérard Morel - avec un justificatif de domicile à votre nom et votre pièce d'identité.

 

Télécharger la lettre du Tri SMIRTOM du Saint-Amandois.

 

Récompense
Le plan local de prévention des déchets du SMIRTOM est labellisé "Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage" par le ministère du Développement durable

 

Tout sur la nouvelle collecte

 

  • Le mode de collecte

Depuis le 1er janvier 2017, la collecte est à présent robotisée pour la majorité d'entre nous mais reste conditionnée par les possibilités d'accès de la benne robotisée. Ceci implique le maintien de la collecte traditionnelle par camion 26T ou mini benne, comme actuellement.

 

 

La nouvelle collecte robotisée en images

 

 

  • Les contenants

Les bacs bleus (journaux) et verts (verre) sont remplacés soit :
• par un bac bi-compartimenté de 180 l (déposé sur l'emplacement prévu)
• par un bac monoflux de 120 l

 

Bacs monoflux

                              Bacs monoflux

 

Bac bi-compartimenté       marquage au sol pour les bacs bi-compartimentés

Bacs bi-compartimentés                                                                                                              Marquage au sol pour les bacs bi-compartimentés

 

  • La fréquence de collecte

• Les ordures ménagères el les emballages seront collectés une fois tous les quinze jours au lieu d'une fois par semaine.
• Les verres et journaux, revues, magazines seront collectés une fois par mois


Les modalités et la fréquence des collectes changent dès janvier. Depuis l'introduction de la redevance incitative, la plupart des habitants ne
dépassent pas le seuil des 12 présentations annuelles, soit une moyenne d'une fois par mois.
Fort de cette constatation et avec l'arrivée de la Société Brangeon, nouvel opérateur de collecte, le SMIRTOM a décidé d'optimiser ses interventions.

  • CE QUI CHANGE

Bac bi-compartimenté et marquage au sol
Bac monoflux

 

100 communes composent le SMIRTOM

 

Le syndicat était à l'origine un syndicat intercommunal constitué, dans les années 1970, de quelques communes du canton de Saint-Amand-Montrond et de la commune d'Arpheuilles du canton de Charenton-du-Cher.

 

Entre 1995 et 2000, divers élus des communes du sud du département ont souhaité rejoindre le SMIRTOM.
C'est ainsi que début 2001, le périmètre du syndicat a été une première fois étendu à 21 communes, représentant une population totale de 21.748 habitants, composant alors le syndicat.


Par arrêté préfectoral du 5 novembre 2001, le syndicat se transformait et devenait le Syndicat Mixte Intercommunal de Ramassage et de Traitement des Ordures Ménagères du Saint-Amandois (SMIRTOM).
Par de nouveaux arrêtés préfectoraux publiés entre 2002 et 2004, le périmètre du SMIRTOM a de nouveau été élargi. C'est ainsi que 31 communes, 5 Communautés de Communes et 4 syndicats de communes représentant la totalité de 93 communes correspondant à une population totale de 55.582 habitants se sont retrouvés membres du Syndicat.

 

En partenariat avec Plastic Omnium Systèmes Urbains, le SMIRTOM du Saint-Amandois, dans le Cher, a décidé de passer à la tarification incitative au tri des déchets ménagers à partir de 2010.

Depuis le 1er janvier dernier, les 93 communes du SMIRTOM situées autour de Saint-Amand-Montrond, sont toutes passées à la redevance générale d'enlèvement des ordures ménagères, avant l'instauration de la redevance incitative dès 2010. Près de 56.000 habitants sont donc concernés, auxquels s'ajouteront 7.500 habitants supplémentaires de sept nouvelles communes.

 

Collecte sélective

 

Les déchets sont collectés par le SMIRTOM.

 

Dans le cadre de l'organisation du service des déchets, le SMIRTOM du Saint-Amandois a mis en place une collecte sélective en porte à porte. Les emballages, le verre, les journaux magazines sont collectés en bacs individuels ainsi qu'une partie des ordures ménagères résiduelles. Un certain nombre de foyers n'étant pas encore conteneurisé en OM.

 

Le compostage domestique représente près du tiers des ordures ménagères d’un foyer.
Il permet le retour sur sol des bio déchets et contribue à réduire les flux entrant en installations de stockage des déchets.

 

La redevance incitative

 

L’année 2010 est l’année de mise en œuvre, par le SMIRTOM, de la redevance incitative, à la réduction des déchets et au tri. Cet outil, préconisé par le Grenelle de l’Environnement doit nous permettre de diminuer nos déchets ultimes. En passant à la tarification incitative au tri, le SMIRTOM du Saint-Amandois, entend diminuer le tonnage des ordures ménagères, augmenter les recettes de tri et réduire les tonnages enfouis.
 

La mise en place de la redevance incitative se fait de façon progressive.


Plastic Omnium a équipé en 2009 les usagers de bacs roulants dotés de puces électroniques, et les bennes de collecte de systèmes d'identification embarqués.
En 2010, l'enregistrement du nombre de présentations des bacs à la collecte a été lancé.
La première facturation individuelle est intervenue quant à elle à partir de janvier 2011.

L’ensemble des usagers du syndicat est assujetti à la redevance d’enlèvement des ordures ménagères.


C’est donc une répartition égale entre tous les citoyens de la charge financière du syndicat. La taxe d’enlèvement des ordures ménagères en vigueur sur les quatre Communautés de Communes, Cœur de France, dont fait partie Saint-Amand-Montrond, Portes du Boischaut, Rives du Cher et des Trois Provinces, a été remplacée, le calcul ne se fait plus par rapport à la valeur locative des bâtiments mais au nombre de personnes au foyer. Une ligne de la taxe foncière est donc supprimée et chaque foyer recevra une facture individuelle en remplacement.